Your browser doesn't support JavaScript. Please check your settings.

Bienvenue au CIEM

INTRODUCTION

Au cours des dernières décennies, nombre d’historiens réputés, pour la plupart profanes, ont apporté une contribution importante à la recherche historique sur la Franc-maçonnerie en Espagne, mais leur approche est assez éloignée de l’orientation initiatique et/ou spirituelle du travail maçonnique; lorsqu’il ne s’agit pas d’une tentative de reléguer la Franc-maçonnerie comme une pièce de musée, un phénomène du passé, une institutions désuète n’appartenant pas à notre époque. Il n’est pas saugrenu d’affirmer que, même parmi les personnes les mieux informées, le degré de connaissance sur la Franc-maçonnerie est presque inexistant. Et dans les rares cas où elle est connue, l’idée la plus favorable considère l’institution une ombre du passé, tandis que d’autres n’y voient qu’une sorte de secte, qui trempe dans diverses conspirations et dans des affaires inavouables.

Créé à Madrid en juillet 2005, le Centre Ibérique d’Etudes Maçonniques (CIEM) naît avec la double vocation de s’acquitter de l’obligation morale de recouvrer la mémoire historique de la Franc- maçonnerie, à partir de la Franc-maçonnerie elle-même, en revendiquant l’oeuvre de ceux qui sont passés à l’Orient Eternel et de contribuer à faire mieux connaître la maçonnerie actuelle en ouvrant des espaces de dialogue appropriés tels que tables rondes, conférences, expositions, etc. afin que la Franc-maçonnerie écrive sa propre histoire, sans désavouer en aucune façon celle écrite par des profanes.

Le CIEM est ouvert à tous les Maîtres Maçons de toutes les Obédiences, sans distinction, puisqu’il s’agit du patrimoine historique appartenant à nous tous et qu’il est de notre devoir d’apporter notre contribution à sa récupération.

CHAMPS D’ACTION

Recherche et catalogage des sources

Le Centre prévoit d’effectuer un travail d’identification des sources existantes concernant l’histoire de la maçonnerie en Espagne ainsi que de ses ressources. Cette recherche, aussi bien sur sol espagnol qu’à l’étranger, porterait sur toutes sortes de documents, de manuscrits, de lettres- dans les archives publiques ou privées, ou dans les bibliothèques- qui auraient trait à la maçonnerie ou auraient été produits par elle. A cela s’ajoute une recherche de vestiges matériaux – une sorte d’archéologie – de la maçonnerie espagnole, qui figureraient dans les musées ou seraient représentés sur les monuments sur tout le territoire espagnol. Il est prévu, parallèlement, d’élaborer un “Catalogue ouvert de la Franc-maçonnerie espagnole” comprenant un fichier avec les sources et les ressources susmentionnés, et catalogués conformément aux critères maçonniques.

Fonds documentaires

Le Centre souhaite créer et être le gardien légal d’un Fonds documentaire de la Franc-maçonnerie espagnole, dont le lieu de dépôt physique reste à décider et à négocier. Ce Fonds devrait devenir avec le temps la référence la plus importante sur l’histoire de la maçonnerie ouvert à la consultation des chercheurs et des Maçons en général. Ce Fonds s’alimentera des acquisitions que l’on pourra effectuer avec les ressources du CIEM et/ou au moyen de donations ou d’autres dons.

Diffusion et publications

En dernier lieu, le Centre envisage d’effectuer un travail important de diffusion et de projection de la Maçonnerie à l’extérieur au moyen de la publication d’une revue annuelle – « Papeles de Masonería » – comprenant des travaux de recherche, des collaborations, des Planches, des transcriptions de textes historiques, etc. La parution de la revue est financée par l’apport de souscriptions, donations ou patronages. D’une façon ponctuelle, l’on publiera des livres ou des monographies. En outre le CIEM organisera des actes publics afin de diffuser une image active de la Franc-maçonnerie espagnole et universelle.